Du 28 juin au 17 juillet 2021
Violon • Alto • Violoncelle • Contrebasse • Piano • Orgue • Harpe • Chant

Nos professeurs

France Marcotte
Violon

France Marcotte est membre de l’OSQ depuis 1992. Elle est diplômée du Conservatoire de Québec (1er prix en 1989, classe de Claude Létourneau et Jean Angers) et a poursuivi sa formation au Meadowmount School of Music avec Sally Thomas et au Banff School of Fine Arts avec Lorand Fenyves et Sylvia Rosenberg. Elle s'est notamment produite comme soliste avec le Banff Festival Orchestra. Elle a aussi étudié à l’Université Laval avec Gyorgy Terebesi. France a eu la chance de participer à des classes de maître avec, entre autres, Henryk Szeryng, Gérard Poulet et Yehudi Menuhin.

Son talent de pédagogue n’est plus à démontrer, comme en font foi les résultats impressionnants de plusieurs de ses élèves lors de divers concours. Sa passion pour l’enseignement l’amène à travailler avec de tout jeunes enfants dès l’âge de deux ans.

Pierre Bégin
Violon

Pierre Bégin est membre de l’Orchestre Symphonique de Québec depuis plus de trente ans où il occupe le poste de chef d’attaque des seconds violons. Il a reçu sa formation au Conservatoire de musique de Québec (1er prix en 1985 dans la classe de Claude Létourneau), au Meadowmount School of Music avec David Cerone et au Banff School of Fine Arts avec Lorand Fenyves. Il a aussi travaillé avec Albert Markov à New York.

Pierre s’est produit comme soliste à quelques reprises avec l’OSQ, le Banff Festival Orchestra et les Violons du Roy. Il a aussi effectué plusieurs tournées européennes avec cet ensemble.

Darren Lowe
Violon/Stage Pro

Darren Lowe est né dans une famille où règne une riche tradition musicale, puisque tous ses membres sont aujourd’hui interprètes ou professeurs d’instruments à cordes. C’est au Conservatoire de Régina qu’il reçut sa première formation, d’abord de ses parents, ensuite de Howard Leyton-Brown, ancien premier violon de l’Orchestre symphonique de Londres. Poursuivant ses études musicales, il fut amené à travailler auprès de quelques-uns des plus grands pédagogues du violon du XXe siècle comme Ivan Galamian, Sally Thomas, Joseph Gingold et Franco Gulli.

Darren Lowe a reçu de nombreux prix et récompenses incluant la Médaille d’or, à l’âge de 16 ans, du Conservatoire de Régina, le Premier Prix de la Indiana University Tchaikovsky Competition ainsi que diverses bourses et récompenses du gouvernement du Canada. Ses fréquentes prestations avec différents orchestres à travers le Canada lui ont valu les plus grands éloges de la critique.

Violon solo à l’Orchestre symphonique de Québec depuis 1987, Darren Lowe est également un chambriste accompli qui s’est produit en Amérique du Nord, en Europe et en Asie avec des membres de l’Orchestre philharmonique de New York ainsi que des chambristes de l’Orchestre symphonique de Boston. En 1986, il a fondé le Duo Lowe-Beaubien avec la pianiste Suzanne Beaubien. Le Duo Lowe-Beaubien a gagné le Second Prix du Concours International de Paris en 1990 et depuis, il est reconnu comme une des formations de musique de chambre les plus importantes au Canada. En 2005, il a mis sur pied le Trio Frontenac avec Suzanne Beaubien et le violoncelliste Blair Lofgren.

Darren Lowe a été membre de plusieurs jurys de concours nationaux et internationaux et a également fait l’objet de nombreuses entrevues et émissions de radio et télévision, incluant un documentaire pour ARTV en l’an 2002. Il compte à son actif plusieurs disques en duo et en trio.

Darren Lowe est professeur de musique de chambre au Conservatoire de musique de Québec depuis 1992.

Marie Bégin
Violon/Stage Pro

Issue d’une famille de musiciens, Marie Bégin a débuté le violon à l’âge de trois ans avec ses parents, tous deux violonistes à l’Orchestre Symphonique de Québec. À dix ans, elle fait son entrée au Conservatoire de musique de Québec où elle étudiera tour à tour avec Claude Létourneau, Andrée Azar, Jean Angers et Darren Lowe. En 2015, elle a reçu une bourse du Conseil des Arts du Canada afin de poursuivre ses études avec le célèbre pédagogue Zakhar Bron, en Suisse.

De plus, elle a eu l’occasion de bénéficier de l’enseignement de grands violonistes et pédagogues lors de plusieurs stages internationaux. Elle a notamment suivi l’enseignement de Maxim Vengerov en Pologne et en Suisse.

Violoniste passionnée, Marie s’est distinguée dès son jeune âge en remportant des prix à plusieurs concours, notamment le Concours de musique du Canada, le Tremplin International, le Festival-Concours de musique classique de Pierre-De Saurel, etc. Elle participe à des concours internationaux et a récemment été sélectionnée pour participer au prestigieux Concours International Wieniawski en Pologne.

En tant que soliste, elle a pu se faire entendre notamment avec l’Orchestre Symphonique de Québec, les Violons du Roy, l’Orchestre symphonique de Lévis, l’Orchestre du Conservatoire de musique de Québec et le Grand Orchestre des jeunes de Québec.

Marie a reçu plusieurs bourses d’excellence, notamment la bourse de l’association des membres de la Légion d’honneur de Québec. Elle s’est vue également décerner la médaille du gouverneur général du Canada pour l’excellence de ses résultats académiques.

Marie joue présentement sur un violon Nicolas Lupot 1809 généreusement prêté par Canimex.

Claudine St-Arnauld
Violon

Violoniste professionnelle et ancienne membre de l’Orchestre Symphonique de Winnipeg, Claudine se consacre présentement à sa passion pour l’enseignement. Certifiée du programme Orff de l’Université du Manitoba, elle dirige depuis les 19 dernières années sa propre école d’éveil musical, L’Enfant Musical, vouée au développement de l’enfant par la musique selon les philosophies Orff, Kodaly et Dalcrose. Ses programmes d’éveil sont offerts présentement au Centre Musical Uni-Son de Sillery. Ayant obtenu 4 étapes d’enseignement de la méthode Claude Létourneau, Claudine enseigne le violon depuis plus de 30 ans et communique sa passion à des étudiants de tous les âges et de tous les niveaux.

Mme St-Arnauld se perfectionne présentement en violon baroque, danse baroque, danse de la renaissance, danse européenne, chant classique et violon folklorique.

Jean-Renaud Labrecque
Violon

Jean-Renaud Labrecque commence le violon à l'âge de 5 ans. Dès l’âge de 8 ans, il se produit avec l’Orchestre Symphonique de Lévis. Il a participé à de nombreux stages d’été, où il se perfectionne avec des grands maîtres, notamment avec Jean Sulem, Antoine Tamestit, Atar Arad, Miguel Da Silva, Kim Kashkashian, et bien d'autres. En 2016, il fut sélectionné parmi plus de 1000 candidatures en tant qu'alto solo à l'Orchestre National des Jeunes du Canada pour leur tournée au festival International de musique de Lisbonne ainsi que pour l'enregistrement d'un album et d'un concert radiodiffusé au Canada. Il étudie présentement au Conservatoire de musique de Québec dans la classe de François Paradis à la maîtrise. Très actif dans le milieu professionnel au Québec, il se produit régulièrement avec l'Orchestre symphonique de Québec, l’Orchestre symphonique du Saguenay Lac St-Jean, l'Orchestre symphonique de l'Estuaire, l’Orchestre Symphonique de Sherbrooke, l’Orchestre symphonique de Drummondville, la Sinfonia de Lanaudière ainsi qu'avec plusieurs autres orchestres. Depuis 2018, il est membre de l’Ensemble Trapèze.

Jean-Renaud enseigne dans diverses écoles et camps depuis 2010. Notamment au Camp musical de Québec, où il y enseigne depuis sa création.

Dominique Bégin
Violon

Originaire de la ville de Québec, le jeune violoniste Dominique Bégin, 24 ans, vient de compléter une maîtrise en musique de chambre au San Francisco Conservatory auprès de Simon James. Né dans une famille de musiciens, il commence le violon à l'âge de 4 ans avec ses parents, tous deux violonistes professionnels à l'Orchestre symphonique de Québec. À l'âge de 12 ans, il entre au Conservatoire de musique de Québec, où il étudie avec Jean Angers, Catherine Dallaire, Pascale Giguère, violon solo des Violons du Roy et Darren Lowe, violon solo de l'Orchestre symphonique de Québec. Il se perfectionne auprès de grands pédagogues tels que Mauricio Fuks, Yair Kless, Vadim Gluzman, Michael Frischenschlager, Axel Strauss, Lucie Robert, Violaine Melançon et le quatuor Emerson lors de nombreux stages estivaux tels que la Kronberg Academy, la Mozarteum Summer Academy, Orford Musique et le Domaine Forget.

La musique de chambre fait partie intégrante de la carrière musicale de Dominique. En effet, lors de ses études au San Francisco Conservatory, il devient membre fondateur du quatuor Calix, récipiendaire du Barbara Fritz Chamber Music Award présenté par le Berkeley Piano Club. Le quatuor se produit régulièrement dans la région de la baie de San Francisco.

Dominique se passionne également pour l'informatique. En effet, il obtient au terme de 3 ans d'études un DEC en Techniques de l'informatique, et ce, tout en poursuivant à temps plein ses études musicales. Poursuivant son rêve, il décide par la suite de se consacrer entièrement à la musique.

Jean-François Gagné
Alto/Musique de chambre

Jean-François Gagné est diplômé en violon de l’Université Laval et en alto du Conservatoire de musique de Québec, où il obtint le Prix avec Grande Distinction au terme de ses études dans la classe de François Paradis. Jean-François Gagné est actuellement en poste à l’Orchestre Symphonique de Québec, s’est produit au sein des Violons du Roy, de l’orchestre du Shleswig-Holstein festival, du quatuor à cordes Abysse et poursuit parallèlement une carrière de contre-ténor, notamment au sein du Trio Beau Soir.

Dominic Painchaud
Violoncelle

Musicien polyvalent, le violoncelliste Dominic Painchaud se produit régulièrement comme chambriste et a donné des concerts en Europe, au Canada et aux États-Unis. Aussi à l’aise dans le répertoire classique que le jazz ou la musique populaire, son énergie contagieuse et sa passion séduisent tous les publics. Il collabore régulièrement avec les violonistes Marc Jjokic et Darren Lowe dans des projets aussi variés qu’originaux. ll est le violoncelliste du Trio Frontenac et se produit régulièrement en compagnie de la pianiste Nataliya Labiau.

Marie-Claude Tardif
Contrebasse

C’est à l’âge de 8 ans que Marie-Claude Tardif a fait ses débuts dans le merveilleux monde de la musique, tout d’abord au piano, pour ensuite se consacrer à la contrebasse. Diplomée du Conservatoitre de musique de Québec en 2005 et de Rice University en 2008, elle a une carrière de contrebassiste bien établie. Marie-Claude est membre de l’Orchestre symphonique de Sherbrooke, l’Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-St-Jean et elle a joué dans l’Orchestre symphonique de Thunder Bay de 2009 à 2013. Active sur la scène musicale professionnelle, elle s’est produite avec plusieurs ensembles comme la Pieta et Erreur de Type 27 et joue régulièrement avec l’Orchestre symphonique de Québec. La musique traditionnelle, la musique klezmer et le tango font partie des nombreux projets musicaux qu’elle poursuit parallèlement à ses activités symphoniques.

Rosemarie Duval-Laplante
Piano

Rosemarie Duval-Laplante, pianiste de 24 ans de la région de Québec, est détentrice d’un baccalauréat (2014) et d’une maîtrise (2016) en interprétation dans la classe de Suzanne Beaubien, diplômes qu’elle a complétés au Conservatoire de musique de Québec.

Elle donne de nombreux concerts et gagne différents prix dans des concours provinciaux et nationaux. En 2014, elle remporte un deuxième prix au Concours du Royaume à Chicoutimi et une première place au Concours de Sorel. Ensuite, elle participe à la finale nationale du Concours du Canada 2015 à Vancouver. En mars 2016 elle est soliste invitée avec l’orchestre du Conservatoire de musique de Québec, elle interprète le premier concerto de Prokofiev sous la direction de Gilles Auger. Après avoir obtenu un Prix avec distinction à son récital de maîtrise, elle obtient le premier prix au concours du Royaume. En juin 2016 elle participe au concours du Prix d’Europe.

Depuis quelques années, Rosemarie a fait partie de différentes académies avec les pianistes Jimmy Brière, Jane Coop, Benedetto Lupo, Jean-Philippe Collard, Till Felner, Jean-Paul Sevilla, Michel Béroff et Stephen Kovacevich.

Catherine Lessard
Piano

Catherine Lessard entreprend ses études de piano à l'âge de cinq ans. Elle participe rapidement à des concours où elle gagne plusieurs médailles et bourses d"étude. En 1995, elle gagne notamment la première place du Concours provincial de musique de Sillery dans la catégorie 15-17 ans. Suite à l'obtention de son diplôme d'études collégiales en musique au Cégep d'Alma (1998), elle entreprend un baccalauréat en interprétation à l'Université de Montréal sous la tutelle de Jean Saulnier. Elle complète ensuite une maîtrise en interprétation (2005) sous la direction de Maneli Pirzadeh. Au cours de sa formation universitaire, elle participe à plusieurs cours de maître avec Claude Savard, Paul Stewart, Martin Dubé et Michael McMahon. De 2000 à 2006, elle enseigne le piano et l'initiation à la musique à l'école de musique Vincent-d'Indy de Montréal et reçoit en 2005 une bourse d'étude de la fondation Vincent-d'Indy. Depuis 2008, elle enseigne à la Maîtrise des petits chanteurs de Québec.

Marie Robitaille
Piano

Marie Robitaille commence l’apprentissage du piano à l’âge de quatre ans à l’École de musique Jésus-Marie de Lévis. Deux ans plus tard, elle débute le violon. Elle poursuit ses études au Conservatoire de musique de Québec en violon avec Andrée Azar et Catherine Dallaire, ainsi qu’en piano avec Suzanne Beaubien, avec laquelle elle obtient son baccalauréat en interprétation. Durant son parcours au Conservatoire, Marie a l’occasion de se perfectionner auprès de plusieurs grands interprètes, tels que Jorge Luis Prats, Jean-Philippe Collard, Benedetto Lupo, Arnaldo Cohen, Hugues Cloutier et Emmanuel Christien.

Récipiendaire de plusieurs bourses de mérite, Marie participe également à divers concours, dont le Concours de musique du Canada, où elle est finaliste nationale à deux reprises, le Concours Clermont-Pépin, le Concours « Le petit Mozart Audi Ste-Foy », qu’elle remporte en 2010, le Concours de musique de la Capitale, où elle remporte la coupe GDI en 2015 et le Prix de piano Gérard-Boivin, où elle obtient la première place en 2017. Malgré qu’elle retire un plaisir immense dans l’interprétation de ses deux instruments, c’est comme pédagogue que la jeune musicienne s’épanouit le plus. Depuis dix ans déjà, Marie enseigne et transmet sa passion pour la musique. En 2017, elle obtient son diplôme de la maîtrise en didactique instrumentale à l’Université Laval, et en 2019, elle rejoint le corps professoral du Conservatoire de musique de Québec.

Mathieu L'Espérance
Piano

Mathieu a débuté ses études pianistiques à l’âge de quatre ans à l’école des petits artistes de Trois-Rivières. Il a ensuite poursuivi ses études aux petits chanteurs de Trois-Rivières sous la direction de Mgr Claude Thompson, où il a étudié le piano avec monsieur Claude Boisvert. Il a complété son cursus préparatoire à l’école Vincent d’Indy avec madame Lucie Dubois.

Il détient un baccalauréat en interprétation du piano de l’Université du Québec à Trois-Rivières ainsi qu’une maîtrise en didactique instrumentale de l’Université Laval. Durant ses études universitaires, il a étudié avec des grands maîtres tels que Michel Kozlovsky, Arturo Nieto-Dorantes ainsi que Marc Toth. De plus, il a participé à de nombreuses classes de maître afin de parfaire ses méthodes pédagogiques.

Mathieu est un passionné de pédagogie. Il s’intéresse particulièrement aux enfants ayant des difficultés comportementales ou des particularités comme le trouble du déficit de l’attention. Il est très actif dans plusieurs régions de la province tant au niveau de l’enseignement que de l’accompagnement de musiciens. Mathieu se produit régulièrement sur différentes scènes de la province. Il est pianiste attitré de la mezzo-soprano Odette Beaupré ainsi que pianiste répétiteur de plusieurs ensembles vocaux. Il est aussi professeur au pré-conservatoire de Trois-Rivières depuis 2017.

Danny Belisle
Orgue

Danny Belisle est un organiste polyvalent. Son répertoire, qui couvre plus de cinq siècles de musique européenne, comprend aussi des œuvres du patrimoine musical canadien.

Il est né à Rimouski. Originaire d'une famille de musiciens, il entreprend l'étude du piano et de l'orgue dans cette ville avec Sœur Pauline Charron.

Il poursuit ses études à Québec et complète une maîtrise en interprétation sous la direction d'Antoine Bouchard, à l'Université Laval. Il a aussi travaillé avec Antoine Reboulot et Raymond Daveluy. Au cours d'académies d'été en Europe, il a suivi les classes de maître de Daniel Roth et Luigi Ferdinando Tagliavini.

Monsieur Belisle a étudié deux années en France avec Marie-Claire Alain. Il a remporté le Prix d'Excellence, ainsi que le Prix de Virtuosité du Conservatoire de Rueil-Malmaison.

Il donne plusieurs concerts comme soliste et accompagnateur, dont plusieurs comme invité des principales sociétés de concerts d'orgue du Québec, ainsi qu'à plusieurs congrès, festivals, académies et inaugurations d'orgues.

De plus, Danny Belisle enseigne le piano et l'orgue aux jeunes depuis plus de 40 ans. Il est organiste liturgique depuis 43 ans, et professeur titulaire de la classe d'orgue du Conservatoire de musique de Québec.

Raphaëlle Guy-Dorion
Harpe

Raphaëlle est initiée dès l'âge de 5 au piano par sa grand-mère qui lui partage sa passion pour la musique. Elle commence les cours de violon à l'âge de 7 ans et fait son entrée au Conservatoire de musique de Québec à l'âge de 12 ans dans la classe de Catherine Dallaire. À 14 ans, elle découvre la harpe et tombe amoureuse de l'instrument. Elle poursuit ses études au conservatoire auprès d'Isabelle Fortier et de Valérie Milot. Elle participe à plusieurs classes de maitres et cours de perfectionnement avec des harpistes de renommée mondiale, tels que Isabelle Perrin, Xavier Demaistre et Elizabeth Volpé Bligh. Elle s'est aussi produite avec différents orchestres, dont l'Orchestre symphonique de Québec, l'Orchestre symphonique de Lévis et l'Orchestre réseau des conservatoires. Raphaëlle a remporté plusieurs prix au Concours de musique de la Capitale, au Concours de musique Clermont Pépin ainsi qu'une première place au Prix d'expression musicale du Cégep de Ste-Foy.

Raphaëlle enseigne la harpe depuis plusieurs années à l'École de musique Jésus-Marie de Lévis, aux Ursulines de Québec et au Pré-conservatoire. Maintenant bachelière en travail social, elle poursuit plusieurs projets qui lui permettent de partager sa passion pour les gens et la musique.

Stéphanie Lavoie
Chant

Stéphanie Lavoie a étudié au Conservatoire de musique de Québec sous l’enseignement de Madame Jacqueline Cistellini, où elle obtient le Premier Prix avec Grande Distinction à l’unanimité au concours des Conservatoires de musique du Québec en 2010. Durant sa formation, elle s’est démarquée dans plusieurs rôles dont celui de la sorcière, dans Hänsel und Gretel de Humperdink et celui de Rosina dans Il Matrimonio Segreto de Cimarosa.

Elle se perfectionne dans le style du Bel Canto à New York, auprès du Maestro John Keenan, chef d’orchestre au Metropolitain Opera, et en Angletterre, supportée par les Conseils des Arts du Québec et du Canada, auprès des coachs de renommé mondiale : Tina Ruta, Dennis O’Neill et Nuccia Focile.

Elle chante la Grande Prêtresse dans Aïda à l’Opéra de Québec et le rôle de Marguerite à L’Ile D’Yeu en France. Stéphanie a partagé la scène, avec Dennis O’Neill lors d’un Gala d’Opéra présenté par Peace and Prosperity Trust, au Cadogan Hall à Londres. Membre du Chœur de l’Opéra de Québec depuis 2007, elle chante dans la brigade Lyrique, au Festival d’opéra de Québec 2019.

Chanter et faire chanter! La passion pour l’enseignement a toujours été présente, Stéphanie enseigne le chant depuis 2005 en privée, et elle est professeure au programme du Pré-Conservatoire, programme visant les jeunes chanteurs de 8 à 15 ans. Elle est aussi chef du Chœur de L’Annonciation de L’Ancienne Lorette, et chef de chœur au Domaine Bordeaux depuis 2016.